Une nounou doit-elle savoir TOUT faire ?

Où commence et où s'arrêtent l'expertise et les services d'une nounou ? Doit-elle savoir absolument tout faire, tout prévenir, tout guérir ? Où se trouve la frontière entre la garde d'enfant à domicile et l'éducation de celui-ci ? Voici certaines questions qui, que vous soyez parent ou que vous soyez nounou, peuvent s'imposer à vous.


Trouvez votre nounou sur yoopala.com

Depuis 2009, Yoopala, société de services à la personne spécialisée dans la garde d'enfants à domicile, emploi plus de 8 000 nounous et baby-sitters chaque année auprès de plus de 7 000 familles clientes de ses services. Grâce à un suivi régulier de ses collaborateurs et au travers de la confiance des familles, Yoopala est devenu un des acteurs majeurs de la garde d'enfants à domicile en France.


Une nounou doit assurer l'éveil, le bien-être et la sécurité des enfants placés sous sa responsabilité.


Ce sont les 3 piliers fondamentaux des services proposés par une nounou. Les activités mises en place par la nounou doivent obligatoirement atteindre un objectif positif pour l'enfant, que ce soit de l'amusement, de l'apprentissage ou de l'émotion positive, si l'enfant réagit négativement à ce qui est proposé c'est que soit le fond soit la forme de ce qui est proposé doit être revue. Toutes les activités doivent atteindre l'éveil, le bien-être et la sécurité de l'enfant, les risques même minimes (chutes, petits bobos, déception, ou autre) doivent être anticipés.


L'éveil se manifeste au travers de nombreuses thématiques. D'une activité calme à une activité sportive, tout est bon pour sensibiliser et éveiller les enfants au monde qui les entoure. Une nounou doit être en mesure de varier ses activités même si le temps de garde est court. En 1h ou 2h de temps il est tout à fait possible d'initier l'enfant à quelques mots d'anglais, un petit moment de cuisine, une chanson, etc. Même si la routine est, pour les plus petits, source de sécurité, il est important qu'une nounou amène de la nouveauté dans ses journées. Quelques principes de base comme "faire jouer", "jouer avec" et "jouer seul" permettent à la nounou d'imaginer des activités variées et diversifiées. Dans tous les cas, la surveillance est obligatoire.


Le bien-être de l'enfant est absolument fondamental. Forcer un enfant à faire quelque chose doit être synonyme d'alerte quant à la méthode utilisée. Bien sûr, on exclura l'idée que l'enfant se met en danger du fait de sa résistance à ce qui lui est demandé. Le fait que l'enfant résiste à ce qui est demandé par la nounou est le signal de plusieurs hypothèses : manque de communication en amont, problème de compréhension de ce qui est demandé, de la peur, de la gêne, de la timidité, etc. La nounou doit être en mesure d'identifier ce qui ne va pas et de trouver une alternative, de l'écoute et de la patience pour y remédier. Si la garde de l'enfant anime trop de conflits avec la nounou, alors cela met à mal le bien-être de l'enfant. Il faudra agir avec la famille pour y remédier. Dans tous les cas, on évitera de laisser s'installer un climat de défiance entre l'enfant et la nounou, plus on régit tôt, mieux c'est.


La sécurité de l'enfant est une évidence pour tout le monde. Toutefois, la nounou doit avoir une bonne lecture de ce qu'est la mise en sécurité de l'enfant. Souvent perçue comme une protection face à un danger physique (exemple type : tenir la main de l'enfant à l'extérieur) la sécurité de l'enfant s'étend bien au-delà. L'aspect moral de la sécurité est tout aussi important. La nounou doit veiller à ce que l'intégrité physique et morale de l'enfant soit respectée. Les mots d'oiseaux, les surnoms moqueurs ou tout autre élément négatif pour l'enfant viennent mettre à mal la sécurité de l'enfant. La nounou doit les prévenir, les identifier et bien sûr y remédier au mieux.


Une nounou n'est ni une maîtresse ni une éducatrice, elle est le relais maternel des parents.


Il faut, dès les premiers instants, clarifier les rôles et les engagements de chacun. Une nounou est toujours libre d'étendre où elle l'entend ses services avec bien sûr l'adhésion de la famille. Toutefois, il faut être transparent sur les attentes de chacun. Que ce soit pour une garde ponctuelle, régulière, d'une à deux heures ou de plusieurs heures par semaine, il faudra tout "mettre sur la table" pour qu'aucune gêne ni qu'aucun reproche puisse être fait par la suite.


Une nounou n'est pas une maîtresse d'école et n'a pas pour vocation d'instruire les enfants placés sous sa responsabilité. Une famille ne pourrait attendre de sa nounou que celle-ci puisse initier leur enfant à une langue étrangère ou apprendre les chiffres et les lettres avant l'entrée en école maternelle par exemple. Les nounous n'ont pas de programme d'apprentissage à suivre et n'ont ni outils ni moyens spécifiques dédiés à cela. Toutefois, il va sans dire que les nounous sont libres de proposer, avec accord des familles le cas échéant, des activités allant dans le sens de l'apprentissage auprès des enfants. Les familles dans l'immense majorité sont favorables à cela. Aux nounous qui liront cet article, n'hésitez jamais à transcender votre rôle, à aller chercher de l'innovation et du progrès, parlez-en avec les familles, ce sont vos initiatives qui feront de vous une nounou d'exception.


Une nounou n'est pas une éducatrice et n'a pas pour vocation d'imposer son modèle d'éducation sur l'enfant. Elle doit être le prolongement du modèle d'éducation des parents et des bonnes pratiques d'usage correspondant à l'âge de l'enfant placé sous sa responsabilité. La nounou se doit de rester vigilante sur les principes de bases : hygiènes, santé, physionomie, etc. pour alerter éventuellement les parents sur certaines observations. Le rôle de la nounou est d'être en soutien de la famille mais de ne pas faire le rôle de parent ni même défaire ce qu'entreprennent les parents. Le régime alimentaire de l'enfant, le rythme de l'enfant, etc. chaque famille a sa propre lecture de l'éducation à donner à leurs enfants. Le respect est de mise dès lors que ce qui est demandé à la nounou ne vient pas en contradiction avec les 3 piliers vus plus haut : l'éveil, le bien-être, la sécurité de l'enfant.


Une nounou à domicile doit-elle assurer les mêmes tâches qu'une gouvernante ?


S'il existe un mot pour définir chaque personne c'est qu'il y a bien une raison à cela. Une gouvernante est plus qu'un relais maternel pour la famille, elle vient presque se substituer au rôle de parent. Une gouvernante s'occupe des enfants mais aussi de tout l'environnement des enfants : la gestion du linge, le ménage, l'éducation, etc. Une gouvernante peut être amenée à faire les courses et réaliser des tâches très générales. La nounou n'est pas une gouvernante et n'a pas à être sollicitée comme telle. Une nouvelle fois, les attentes de chacun doivent être clairement définies et mis sur la table avant tout début de collaboration. Chez Yoopala, nous sommes particulièrement vigilants à cela, raison pour laquelle 100% des nounous Yoopala sont suivies et gérées par nos équipes.


En résumé...


Le spectre des tâches d'une nounou peut être assez large ou réduit selon les individus. Quoi qu'il en soit, la nounou doit cadrer au maximum ses services auprès de la famille avant chaque début de collaboration. Toute demande ou observation spécifique lors des gardes doivent faire l'objet d'une communication et d'une validation sans réserve des deux parties afin d'éviter toute mauvaise interprétation. Les initiatives et propositions doivent toujours être validées. Que vous soyez parent ou nounou, si une chose coince ou vous dérange, vous devez en parler. Ne laissez jamais un point négatif s'installer durablement dans votre relation. Dans tous les cas, les 3 piliers restent fondamentaux : l'éveil, le bien-être et la sécurité de l'enfant avant tout.

65 vues