Confinement : On n'aura jamais passé autant de temps avec nos enfants.

Mis à jour : juin 29


C'est un moment d'Histoire de France et du monde que nous traversons. Depuis l'annonce du confinement le 17 Mars 2020, ce sont toutes nos habitudes et nos rythmes de vie qui ont été totalement changés. Cette situation amène aussi une réalité "étrange" : on n'a jamais passé autant de temps avec nos enfants !


Se (re)découvrir en famille.


La simple notion de "famille" est revisitée par l'état de confinement actuel. La définition même du mot "famille" prend encore plus de sens : "Ensemble de personnes vivant sous le même toit". Le confinement souligne le sens de la proximité entre les êtres vivants sous un même toit. Mais plus que la proximité, le confinement amène une promiscuité entre chaque membre de la famille. Suffocante ? Plaisante ? Et si le rapport à cela ne dépendait tout simplement pas de ce que chacun est engagé à faire pour l'autre ? Lorsque les enfants sont grands, le dialogue peut s'installer, la compréhension de la situation peut, elle aussi, aider à la mise en place de bonnes idées pour tous. Quand les enfants sont trop petits pour comprendre ou formaliser par le langage la situation, c'est toute la capacité des parents à se réinventer qui va être mise à l'épreuve.


On redécouvre alors la notion de famille, on dessine de nouveau un cadre, des règles, des habitudes, un rythme. Un cadre vital pour réapprendre le vivre ensemble devenu obligatoire. Mais au-delà d'un sentiment de contrainte négative, le confinement peut aussi amener des moments de partage et de bonnes intentions insoupçonnées. Des petits plaisirs de la vie comme l'attention touchante d'un dessin d'enfant au réveil, d'un "je t'aime maman" dit avec tendresse ou de grands moments comme la réalisation d'un beau projet en famille comme la création d'un album photo, d'un tableau ou d'un projet commun.


Mais connaissons-nous vraiment nos enfants ?


Prenons une année "classique", rythmée par l'école, le quotidien, les vacances prévues, les solutions de garde anticipées, etc. Sans nous en rendre compte nous sommes constamment dans la prévision programmée de la vie. Au final, on rajoute sans s'en apercevoir un certain nombre de "filtres" entre nous "parents" et eux "les enfants".


Le rapport direct et humain avec nos enfants est de moins en moins évident. Il suffit de s'interroger objectivement sur la situation, de quoi parlons-nous avec nos enfants ? Que transmettons-nous réellement à nos enfants ? Est-ce que dans le rythme effréné de notre quotidien nous nous intéressons vraiment à ce que pensent, ce que ressentent nos enfants ? Certainement pas assez... les filtres sont si nombreux, les sujets sont souvent traités en surface car notre esprit, notre oeil, notre attention sont portés sur tant de sujets divers.


Le confinement, l'occasion de se recentrer sur ce qui compte vraiment. Ce moment inattendu de la vie qui vient rebattre les cartes, remettre à plat la réalité, profitons-en.

537 vues
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Facebook Icône

© YOOPALA - Couverture nationale dont Paris et IDF, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Nice, Lille, Nantes...Siège social : 19 bd Malesherbes, 75008 PARIS S.A. au capital de 1 010 100 € - R.C.S. PARIS 488 791 203 Tel : 09 88 77 66 80 – Fax : 01 77 75 45 44 – Web : www.yoopala.com Yoopala dispose d’un agrément délivré par la DIRECCTE UT 75 (35, rue de la gare-CS 60003 - 75144 Paris Cedex 19) sous le N°SAP 488 791 203. Mentions légales